Haïkute bien c'que j'vais t'dire!

Pseudo-haïkus aberrants et grinçants

Mois : juillet, 2016

Préjugé ontologique

Les tapettes
pensent que les mouches
ont des têtes à claques

Tape m’en 5 !

Les lépreux
s’entendent comme
les deux doigts de leurs mains

L’ornière de l’évasion

Le chat d’appartement
rêve de grands espaces sauvages
pour y installer sa litière

Un mal qui s’en ira tout seul

La Terre
souffre
d’humanite aiguë

Besoin d’aller chacun de son côté

Dans la navette spatiale
en partance pour Mars
le couple d’astronautes se sépare

Ouverture de la saison des condoléances

Le chasseur penaud
s’excuse d’avoir pris
l’enfant pour un chevreuil

Couper la parole

Opposants à Robespierre
à l’avis tranché
opposants à la vie tranchée

Ses désirs sont des ordres

Au peloton d’exécution
pour une dernière cigarette
le condamné demande du feu

Retour excrément pénible aux réalités d’ici-bas

Spectacle de l’oiseau dans le ciel
rêve de liberté et d’élévation
– fiente sur la gueule

Brumes du petit matin

Rosée du matin
rosé du matin
– l’aurore si fraîche et cirrhose